Chirurgie esthétique pour les seins

Addition mammaire

Pour des raisons personnelles, plusieurs femmes désirent avoir un galbe plus fourni, des seins plus volumineux. Ceci est souvent du à un développement mammaire moins généreux durant la puberté, qui est habituellement lié à la génétique familiale, mais qui peut aussi être inexplicable. D’autres candidates veulent retrouver le volume qu’elles avaient autrefois, qu’elles ont perdu avec le temps et la gravité. Ces femmes ont souvent eu des grossesses suivies d’allaitement, des pertes de poids qui se sont manifestées dans les seins, ou tout simplement un affaissement au cours des années.

Durant votre consultation, un examen détaillé des seins est effectué. Nous examinons la taille des seins, la position du mamelon, la qualité ainsi que l’épaisseur de la peau, en plus des mensurations précises des seins. Des prothèses d’essai sont disponibles pour nous guider vers le volume désiré.

D’après cette analyse, le type de chirurgie est décidé. Souvent, seule une addition mammaire est nécessaire, car d’elle même, cette chirurgie produit un léger « lifting » des seins. Par contre, parfois il arrive que l’on doit jumeler la chirurgie un redrapage des seins, afin de repositionner le mamelon à un niveau plus désirable.

addition-mammaire

Une fois le type de chirurgie déterminé, les différentes incisions et l’emplacement des prothèses sont discutés. Les différentes incisions les plus populaires sont:

Infra-mammaire: Cette incision est sous le pli du sein. Elle est populaire car aucune cicatrice n’est visible sur le sein même. Elle offre aussi un excellent accès chirurgical pour un positionnement précis des prothèses.

Péri-aréolaire: Cette incision se retrouve sur la courbe inférieure de l’aréole. Pour cette incision, l’aréole doit initialement avoir une taille suffisante. Lorsqu’elle guérit bien, la cicatrice peut être très bien dissimulée. Cependant, cette approche est plus fréquemment associée a une diminution de la sensibilité des mamelons et/ou a une distorsion de l’aréole dû a la cicatrice

Axillaire: Cette incision se retrouve dans l’aisselle. Bien qu’il n’y ait aucune cicatrice sur les seins, celles-ci sont visibles dans les aisselles. Avec cette technique, le positionnement précis des prothèses est plus difficile à achever, vu l’accès plus restreint.

L’emplacement des prothèses est aussi discuté. Elles peuvent être placées sous le muscle (sous-pectoral) ou sur le muscle (retro-glandulaire ou sous-fascial). Cette décision est prise surtout selon votre anatomie et souvent à la discrétion de Dre Thompson ou de Dr Germain. Plusieurs facteurs influencent cette décision, tels l’épaisseur de votre peau, les activités physiques que vous pratiquez, le type de prothèse désiré, etc. Tous ces détails sont discutés lors de votre consultation.

Finalement, le choix du type de prothèses est réalisé. Chez Incognito MD nous offrons tous les types de prothèses. Les grandes catégories sont les prothèses remplies d’eau saline et les prothèses en silicone. Vous aurez la chance de toucher ces différentes prothèses et en faire un choix éclairé. Les avantages et désavantages des différentes prothèses sont expliqués, incluant les risques de capsule fibreuse, de rupture ou de dégonflement, etc.… Pour les prothèses en silicone, il est important de noter qu’il s’agit de la nouvelle génération de prothèses en gel cohésif et qu’après plusieurs années d’études depuis le moratoire aux États-Unis il y a presque 20 ans, les prothèses sont pleinement approuvées par Santé Canada et par le FDA aux États-Unis, et ne posent aucun risque connu à la santé. Mais bien sur, le choix de prothèse est personnel et de plus amples informations sont disponibles à la clinique.

Les risques et séquelles potentielles avec une addition mammaire sont: capsule fibreuse autour de la prothèse, cicatrices, diminution ou perte de sensibilité des mamelons, infection, hématome (saignement), rupture ou dégonflement de la prothèse, difficulté avec l’allaitement. Il n’y a pas de risque plus élevé de cancer et les mammographies peuvent se faire normalement avec des techniques modifiées.

 

Informations sur la Chirurgie Mammaire avec prothèses :

 En préparation pour votre consultation pour une chirurgie des seins avec la possibilité de prothèses mammaires, svp veuillez lire les informations qui suivent.

En général, les prothèses mammaires sont fréquemment utilisées et sont jugées comme étant sécuritaires, et sont pleinement approuvées par Santé Canada et le FDA aux États-Unis (sans compter les agences ailleurs sur la planète).

Cependant, les prothèses demeurent des corps étrangers, donc nous prenons toutes les précautions pour maximiser les chances de succès de votre chirurgie, mais nous ne pouvons pas prévoir toutes les interactions de votre corps avec ces prothèses.

1.Prothèse remplie d’eau saline :

  1. Enveloppe de silicone, remplie d’eau saline
  2. Toucher plus ferme si ‘sur-remplissage’, mais peuvent se déshydrater ou s’affaisser avec le temps. Si les prothèses ne sont pas remplies complètement, les plis et l’effet de vague peuvent être plus marqués
  3. Plissage plus proéminent avec le temps
  4. Eau peut balloter et faire un effet de vague
  5. Dégonflement si fuite

2.Prothèse en gel de silicone:

  1. Enveloppe de silicone, remplie de silicone cohésif
  2. Toucher plus uniforme ou naturel
  3. Peut avoir silicone plus souple ou plus ferme selon sélection
  4. Associé avec moins de plissage
  5. Pas de dégonflement si fuite, mais exposition au silicone cohésif qui peut être réactif ou silencieux

3.Durée de vie:

  1. Même si les prothèses sont garanties à vie par les manufacturiers, cela ne veut pas nécessairement dire que les prothèses vont durer indéfiniment
  2. Nous recommandons de changer vos prothèses après un certain temps pour diminuer les chances d’avoir une fissure ou un dégonflement
  3. Bien qu’il n’y ait pas un nombre d’années spécifiques, plusieurs chirurgiens recommandent de changer les prothèses entre 10-15 ans de façon préventive. Le plus longtemps vous gardez une prothèse, le plus de chance de rupture il y a

4.Contracture capsulaire:

  1. Une prothèse est un corps étranger
  2. Nous ne pouvons pas contrôler à 100% comment votre corps peut réagir à une prothèse, ni 100% de tous les facteurs qui peuvent causer une contracture
  3. Une contracture capsulaire (aussi appelée coque fibreuse) est une réaction de votre corps qui peut envelopper la prothèse avec plus de cicatrice que prévu
  4. Ceci n’est pas dangereux, mais peut être inconfortable si le durcissement est de grade sévère
  5. Les causes exactes ne sont pas précisément connues, mais des théories existent
  6. Il y a plusieurs grades de contracture, passant de léger (aucune intervention nécessaire) à sévère. Ceci résulte en un resserrement de la prothèse, ce qui produit un durcissement du sein, qui parfois, nécessite une réintervention chirurgicale
  7. Nous ne pouvons pas prédire chez qui ceci se produira, mais certaines méthodes semblent aider à diminuer les chances de cette complication
  8. Les études sont parfois contradictoires à ce sujet… certaines études citent de 5% à 7% de chances, et d’autres de 1% à 2%
  9. Les études utilisant un entonnoir durant la chirurgie pour les prothèses en silicone citent une réduction de 54% des taux de contracture (1.4%)

5.Lisses vs texturées :

  1. Chez Incognito Médispa, les prothèses lisses sont généralement utilisées
  2. Dans certains cas spécifiques des prothèses texturées pourraient être recommandées (pour des prothèses anatomiques par exemple)

6.BIA-ALCL :

  1. Récemment, une condition très rare appelée BIA-ALCL, un type de lymphome, a été diagnostiquée chez un faible nombre de patientes avec des prothèses mammaires texturées
  2. Selon l’association Américaine de chirurgie plastique (ASPS), le risque est très faible (0.001%- 0.00003%) ou 1/30,000 et tous les cas confirmés ont été liées à des prothèses texturées, et non à des prothèses lisses
  3. Même pour les patientes qui ont des prothèses texturées, en ce moment ni Santé Canada ou le FDA ne recommandent de retirer ces prothèses
  4. Cependant, une surveillance accrue pour des symptômes (enflure inexpliquée d’un sein, par exemple) est indiquée

7.Taille ou volume des prothèses:

  1. Il existe plusieurs tailles et formes de prothèses, et nous pouvons vous guider selon vos attentes, allant d’un résultat très modeste jusqu’à un résultat plus visible
  2. La même prothèse ne donnera pas nécessairement le même résultat d’une patiente à l’autre
  3. La meilleure façon de bien choisir vos prothèses est avec votre chirurgien(ne) d’après vos mesures, et selon vos attentes
  4. Chez Incognito Médispa, vous aurez un deuxième rendez-vous pour s’assurer de faire le bon choix

8.Autres considérations :

  1. À ce jour, Santé Canada ne rapporte aucun lien entre les prothèses mammaires et d’autres maladies associées (maladies auto-immunes, inflammatoires, cancer du sein ou autres)
  2. Les études au cours des années n’ont aussi pas trouvé de lien avec des maladies (Institute of Medicine, FDA et autres)
  3. Cependant, une étude toute récente (automne 2018) suggère qu’il y a possiblement un risque plus élevé pour certaines maladies rares chez des patientes avec prothèses en silicone, par rapport à des patientes avec prothèses au salin. Les conditions nommées sont l’arthrite rhumatoïde, sclérodermie, Sjögren, et mélanome.   Mais l’auteur fait remarquer qu’il ne fait pas un lien de cause-à-effet entre les prothèses en silicone et ces conditions.  De plus, il constate ouvertement une faiblesse de l’étude;  ce sont les résultats découlant d’un sondage seulement, et les conditions mentionnées n’ont pas nécessairement été diagnostiquées par un médecin, ni vérifiées.

9.Qu’est-ce que le Breast Implant Illness?

  1. Au fait, le ‘B.I.I.’ n’est pas une condition médicale reconnue, mais plutôt un nom qui circule sur les réseaux sociaux dans les années récentes
  2. Certaines patientes qui ont des prothèses ressentent des symptômes variés et inexpliqués, et attribuent leurs symptômes à leurs prothèses
  3. Les symptômes peuvent être complètement différents d’une patiente à l’autre, allant de sensations de démangeaisons, à des symptômes de fibromyalgie, de fatigue chronique, d’anxiété, et autres
  4. Le problème est qu’il est très difficile d’établir un lien de causalité entre ces symptômes et les prothèses mammaires spécifiquement, surtout que ces symptômes peuvent aussi exister chez des patientes qui n’ont pas de prothèses
  5. Ceci ne veut pas dire non-plus que les prothèses ne sont pas en cause, car ce sont des corps étrangers après tout…cependant à ce jour il n’y a aucune étude qui confirme cette condition, ni Santé Canada ou le FDA, et ni les associations canadiennes ou américaines de chirurgie plastique
  6. En réalité personne ne peut prétendre connaître la cause de ces symptômes, prothèses ou non, mais sachez que votre chirurgien ou chirurgienne chez Incognito Médispa garde l’esprit ouvert, se tient à l’affût des actualités et des études scientifiques, est à l’écoute de ses patientes et sera toujours disponible pour vous au cours des années. Bien sûr, si nécessaire ou dans le doute, les prothèses peuvent toujours être retirées.

10. Réopération :

  1. Nous recommandons à presque tous de se faire réopérer éventuellement pour échanger leurs prothèses mammaires
  2. Certaines se feront réopérer plus tôt pour d’autres raisons : contracture capsulaire, fuite ou dégonflement, prothèses déplacées, veulent des prothèses plus volumineuses (ou plus petites), et autre…

11. Mammographie :

  1. Il est bien établi que les prothèses ne causent pas le cancer du sein, et ne nuisent pas à la détection du cancer du sein
  2. Si une portion du sein ne peut être bien visualisé durant la mammographie, des prises de vues additionnelles pourraient être nécessaires, ou parfois une échographie supplémentaire pourrait être demandée

Sommaire :

Il existe beaucoup d’informations, parfois trop, au sujet des prothèses mammaires.  Même pour votre chirurgien/ne, il est difficile de déchiffrer et de vous transmettre toutes ces informations, surtout avec des études floues et des données contradictoires.  Nous nous basons sur les recommandations des autorités comme Santé Canada, le FDA, nos associations professionnelles (CSPS, ASPS, ASCPEQ) ainsi qu’aux études et aux manufacturiers, pour pouvoir vous offrir les meilleurs produits et services dans la plus grande sécurité possible.

Personne ne désire une complication… certainement pas vous, et certainement pas votre chirurgien/chirurgienne non-plus!

Les prothèses mammaires existent depuis longtemps, se peaufinent graduellement, mais sont aussi sujettes à des études à long terme qui se poursuivront avec le temps et dont les conclusions sont toujours à déterminer.

Sachez que votre chirurgien/chirurgienne sera toujours disponible pour vous aider, dans les débuts, mais aussi au cours des années à venir.

 

Chirurgie :

Lors de votre consultation, tous les aspects de votre chirurgie seront discutés.

Nous devons déterminer si il s’agit seulement d’une augmentation mammaire, ou si un ‘lift’  (une mastopexie ) est nécessaire. Plusieurs facteurs seront examinés, par exemple, si vos seins sont tombants ou non, votre symétrie, la taille de vos seins naturels, leurs formes et excès cutané, votre cage thoracique et votre posture, la taille et la position des mamelons et des aréoles, et plus… Une évaluation complète sera faite et vous aurez aussi la chance de discuter de la possibilité de faire d’autres interventions en même temps, si désirée ou indiquée (abdominoplastie, liposuccion etc…)

Une augmentation mammaire est une chirurgie généralement bien tolérée, qui prend environ une heure.  Les complications sont rares mais possibles : risque anesthésie, hématome, infection, cicatrices, et autres.  Soyez assurés que nous prenons toutes les précautions nécessaires et que nous travaillons minutieusement pour réduire toute chance de complication au minimum.  Personne ne veut une complication!

Maintenant que vous avez un peu plus d’information, vous pourrez profiter pleinement de votre consultation avec votre chirurgien(ne) pour une discussion approfondie et obtenir le résultat que vous désirez!

Visitez le site web suivant pour des exemples de photos d’opération: http://www.surgery.org/public/photos/breast_augmentation